Eh oui, les archéologues découvrent toujours des choses intéressantes enfouies sous terre. Comme chaque année, il y a toujours assez de découvertes archéologiques importantes faites en Grèce, de quoi remplir des musées entiers. La nature des choses découvertes est bien entendu très variée, cela allant d’anciennes tombes aux diverses statues, bijoux, etc. Statues et tombes découvertes en 2011

Parmi les plus importantes découvertes archéologiques en 2011 en Grèce, l’on pourrait citer une petite statue vieille de 2500 ans, en bois, dans des conditions parfaites. Cette découverte a été faite dans le sanctuaire d’Artémis, lors de travaux de construction sur le site archéologique. On a aussi une statue de marbre représentant le dieu Ermès, qui serait plutôt la copie d’une œuvre du 4ème siècle avant jC. On a aussi une statuette en cuivre datant de 1600 avant JC, retrouvée lors de fouilles à Zominthos.

Les anciennes tombes figurent également parmi les découvertes : les tombes d’hommes enterrés aux côtés de leurs animaux ont été mises au jour dans le village de Mavropigi en Eordaia. Elles contenaient notamment 11 hommes et 16 animaux, dont des chevaux, des chiens, des bœufs et même ... un cochon. Des tombeaux familiaux

Un certain nombre de tombeaux familiaux ont aussi été découverts dans la ville d’Hois, notamment dans la zone centrale grecque de Velestinou. Cela sans parler d’autres objets tels que des fragments de « Kouroi » (statues d’adolescents), un ancien sanctuaire dédié à Artémis, une épigraphe datant d’environ 3500 ans, les plus anciens textes de la Crète minoenne, etc.